Bilingues, trilingues, attention aux polyglottes !


Je vais vous faire profiter d'une conversation dont je n'ai entendu qu'une partie (je marchais dans la rue derrière une dame bien énervée au téléphone.

Et comme nous étions toutes les deux bloquées par un feu vert, voilà une petite histoire ordinaire :
Pas contente du tout disais-je. Tout d'abord, j'ai entendu "je parle le chinois". Tiens, ai-je pensé, encore une qui essaie de se trouver un job au mois d'aout du côté de la place Tien-an-Men.
"Elle m'a insultée" (euh… qui ça ?) Elle l'a dit en chinois mais c'est une une insulte.
Aïe, ça se corsait.
"J'exige des excuses". Et là, je sentais qu'à l'autre bout du fil (pourquoi parle-t-on encore de "fil d'ailleurs quand l'un est sur un portable, l'autre peut-être sur un mobile). Donc pour simplifier, disons son correspondant devait lui dire de se calmer que ça allait s'arranger, que ce n'était pas grave, enfin essayait de la calmer sans pouvoir parler pour la qui avait insultée celle-la. (vous me suivez ?).
Ben si ça devaitêtre grave. Je ne savais même pas qu'on pouvait proférer de telles insanités avec de si jolis caractères. (PAs celui de la p'tit' dame qui attendait au feu, parce qu'il me semblait que justement, son caractère…. une vraie catastrophe). En tous cas avec des idéaux-grammes, que je pensais légers comme des plumes, apparemment c'était pire que NTM.
Le pompon c'est quand le mec (j'ai supposé qu'il s'agissait d'un mec) a du lui dire un truc du genre "c'est normal, elle est scorpion, vous êtes quoi ? Imaginez, quelqu'un a marmonné entre ses dents, pour ceux qui regardent les films américains en VO, "you son of b****, f*** u" ou pire, et on vous sort que c'est vous ne devez pas avoir des signes astrologiques compatibles. Surtout que c'était une histoire de boulot.
Comme me l'a appris la suite. Bref, l'injuriée se fichait de son horoscope, et elle ne s'est pas privée de le faire savoir.

Résultat, non seulement cela ne l'a pas calmée mais en plus elle s'est mise à menacer.
Elle exigeait des excuses ou entamait une grève toute seule comme ça, comme une grande.

Moralité, avant de dire du mal de quelqu'un en sa présence, il faut TOUJOURS s'assurer que la personne en question ne comprend pas ce que vous dites…
D'ailleurs, je propose que chacun se crée ses propres grossièretés sans en communiquer la clef aux autres.
Une Babel de l'injure, ce ne serait pas mignon ça ? Tous les mots qui sonnent de façon étrange et dont on ne sait pas exactement ce qu'ils recouvrent, on pourrait les employer à se défouler.
Au lieu de serrer les dents, criez bien fort "gazpacho", "ni pou ni mai", Mésopotamie ou ce que vous voudrez. Personne n'y comprendra rien mais ça finira par vous défouler et tout ira mieux après

C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :