Pourquoi j'ai disparu si longtemps


Je dis ça mais peut-être ne vous en étiez-vous même pas rendu compte.

Snifff

Bon, au moins pour ceux qui s'en sont aperçu, et à la demande de Marc :

Bon, voilà, mon ordi le 19 juin m'a beaucoup embêté. Il ne démarrati pas du premier coup, j'avais encore le Bios mais… je me suis dit que j'avais du le faire trop chauffer.

Revenant d'un dîner chez des amis, j'ai voulu aller voir ce qui se passait

Et là, plus rien, ou plutôt, deux pages de Bios, et rien d'autre, la lampe-témoin de l'écran passe allègrement du vert à l'orange. Argh !

Enfin, après 3 ou 4 tentatives, j'ai décidé que je n'allais pas passer ma nuit à allumer et éteindre ce fichu ordi et que demain est un autre jour. Comme la nuit porte conseil, j'ai eu une illumination, celle de voir le mode sans échec.

Je rallume, tape F8, sans que rien ne se passe, mais alors rien et pourtant, je suis un peu obstinée dans mon genre. Plus de Bios à l'écran, rien. Et en plus j'entendais un léger bruit, ressemblant à celui du carrousel de ma chaîne quand elle change de CD. Quelques allumer/ éteindre plus tard, ben là, il fallait que j'aille bosser, c'est donc du boulot que j'ai envoyé un mail à une copine assez douée en cas de problème. Premier diagnostic de loin : « c'est ton disque dur » Super, je n'avais rien sauvegardé !!!!

Comme son père est encore plus doué qu'elle, mon UC est allée se promener dans Paris. Première déduction : toutes les lampes témoin s'allumaient, y compris celle du disque dur (premier espoir) mais c'était peut-être,,, plein de choses. Et comme mon ordi a été fait sur mesure il y a deux ans, tout le matos est beaucoup trop récent pour quelqu'un qui récupère des pièces anciennes, et dont la dernière acquisition est… un portable..

Retour à la case départ, avec quelques possibilités de plus : la pile (le moins cher, le plus facile à changer, la carte graphique ou la carte mère (et ça, c'est le plus cher), enfin, les mémoires (garanties à vie, voyons le côté positif des choses) Bref, lundi, j'ai récupéré mon UC toujours au point mort et ai décidé d'aller voir chez Surcouf s'ils pouvaient faire quelque chose pour moi.

Pendant ce temps-là ? J'allais voir mes mails presque tous les jours au boulot (j'ai bien dit presque), je me suis lancée dans un grand nettoyage-par-le-vide, j'ai profité des soirées d'été pour aller au ciné, j'ai arrêté de me coucher à 2h00 alors que j'étais rentrée depuis 18h30, j'ai été pile poil à l'heure, voire même en avance au boulot, puisque je ne passais plus mon temps le matin scotchée à mon écran. J'ai fait de la cuisine autre que barquette micro-ondes. J'ai commencé à recouvrir une table en bois de serviettes en papier et je vous promets que je vais l'achever.(zaurez pas de photos, j'étudiais sur le net les différentes possibilités pour rachat d'appareil photo (voir aussi un autre article) quand mon ordi m'a dit zut). Bref, je me suis désintoxiquée !

Bien sur, j'ai loupé des trucs, on m'a annoncé au bout de 24h00 qu'Ingrid Bettancourt avait été libérée en me disant « Comment tu ne savais pas ? » je n'ai pas vu le dernier « Mesdames et messieurs bonsoir » de PPDA (petite précision, j'ai une carte télé sur mon ordi et quand l'un est mort, y a plus l'autre).

Donc cet après-midi, je pose mon Uc sur un mini-diable acheté chez Confo en même temps qu'un microonde (que j'avais acheté en super promo pour le boulot un jour de neige en y allant en bus) et j'embarque dans le bus direction Opéra. Pour avoir été quelques fois à Daumesnil, alors que j'habite dans l'ouest de Paris, je pensais qu'après tout, un bus direct était nettement préférable, je me demande pourquoi…)

Après avoir poireauté un certain temps et même un temps certain), avoir franchi le barrage de l'accueil du village des techniciens (en fait un des techniciens qui se lève et change de bureau quand on lui dit qu'on a besoin de lui) avoir entendu un « carte mère ou carte graphique » (tiens, ça me dit quelque chose), j'arrive devant celui qui allait peut-être pouvoir sauver mon ordi.

J'explique au docteur, qui se penche sur mon UC comme un médecin sur le thorax d'un asthmatique, et pour entendre quelque chose avec le boucan, la musique qu'on n'entendait même pas, et le mec dont le téléphone a juste sonné à un mètre et qui s'est mis à brailler dedans comme s'il appelait les veaux vaches, cochons, couvées dans une cour de ferme, franchement, chapeau, il fallait avoir l'oreille fine, et il a attrapé une alim sur son.. bureau ? établi ??? Et pfuit, miracle de la technique, le Bios est apparu, mon joli papier peint signé Benjamin (voir un autre article) s'est affiché. Yahoo messenger et msn ont surgi de nulle part, mon calendrier Etam est apparu comme par enchantement, j'avais retrouvé mon ordi. Moralité, épuisée après tant de temps, au lieu d'aller acheter mon alim et de l'installer moi-même, ou avec a little help of my friends, j'ai craqué, tant pis pour les économies, mais après tout, j'y serais partie aller-retour en taxi, ça m'aurait couté sans doute autant. Installation + dépannage rapide + l'alim… Bref, j'ai une alim tte neuve, de 550 W au lieu de 450, garantie 5 ans, et je reviens parmi vous.

Et si je me suis bien reposée les yeux et les méninges pendant presque un mois, vous m'avez quand même manqué.

Mais qu'est-ce qui se passe ici, j'ai plus que 2 colonnes de smileys !

C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :