La mort par tupperweare


Non, ce n’est pas un article de Sam, mais une photo tellement pop qu’elle pourrait être japonaise, mais l’artiste est mexicaine. Son nom, Daniela Edburg. A voir à l’expo Photoquai (ne prononcez pas fotokwai, c’est quai, comme un quai, Branly en l’occurrence), expo en plein air jusqu’à la fin novembre en bordure de Seine, juste en face du Musée Branly.

4 Réponses to “La mort par tupperweare”

  1. Lenny Says:

    Une tite fourmi un jour m’a défiée de faire un article sur le contenu de mon frigo. Qui n’est pas plein de tupperweare, que je rassure tout le monde. Il faudra que je finisse par l’écrire cet article. Je vais déjà interviewer mon frigo mais je crois qu’il faut que je prenne rendez-vous, sinon, on ne sait jamais de quoi un frigo est capavle, la preuve en images

    J'aime

  2. Sam Says:

    Woawoo ! c’est bo chétoi !!!

    J'aime

  3. Nad Says:

    Vous en avez de la chance à Paris ! Rien que pour ces expos ça donne envie !

    J'aime


C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :