De la BD au ciné


C’est officiel, les scénaristes classiques de films n’ont plus d’imagination. Alors ils piquent. Depuis quelques années on avait les romans(après tout Harry Potter, Twilight, c’est avant tout des romans), puis les bios, qui ont donné tous les biopics, Evita Peron, Frida Kalho, Le Che, Coluche, Gainsbourg (tiens, le scénariste était un auteur BD), Claude François (Podium), La Môme, j’en passe et des plus historiques, comédiens, chanteurs, hommes politques, tout le monde y avait droit -enfin surtout les morts. Quoique… il y a aussi eu Jean-Philippe… quoique… depuis, on a bien cru qu’il y passait le Johnny pas international.
Donc prenez un destin tragique -overdose, d’alcool, de tabac ou d’autres substances, coup de jus à Notting Hill, assassinat politique, ça faisait -et fera encore- les beaux jours des scénaristes peu imaginatifs. Mais il est un art où les scénaristes imaginatifs abondent : la BD. On a commencé sur la pointe des pieds : enfin presque. Prenez un non-scénariste -Alain Chabat-, un vrai scénariste mort depuis 30 ans -René Goscinny- un metteur en images encore vivant -Uderzo, et ça a donné Mission Clopâtre. On a aussi eu le cas Marjane adapte Marjane qui raconte Marjane –Persépolis
L’auteur sous le feu des projecteurs, c’est actuellement Van Hamme. XIII avait été adapté en mini série, passée totalement inaperçue, on prend le même scénario et on recommence. Entre temps, il y a eu Largo Winch, dont le deuxième volet sortira en 2011. Et bientôt RAni. Vous ne connaissez pas Rani ? Ce n’est pas si étonnant que ça. La série BD n’en est qu’à son premier opus. Elle raconte l’histoire d’une bâtarde dont le frère magouille et hypothèque le château familial. Les morts se succèdent, on accuse Jolane… suspense…
Mais assez parlé de Van Hamme, et arrivons à Taniguchi. Taniguchi est le grand maître du manga. Le grand maître de la BD tout court d’ailleurs. Lisez « Le sommet des dieux », si l’air des cimes vous manque, vous entendrez siffler le vent sur les rochers et souffrirez avec les himalayistes. Et puis il y a ses héros qui marchent. dans une petite ville ou dans Tokyo. Qui ratent des trains, des bus : L’homme qui marche, Le promeneur, Le gourmet solitaire. , et… Quartier lointain. L’adaptation de cette BD sort cette semaine. Ne cherchez pas parmi les films japonais, celui-là est européen. Et le sommet des dieux,sommet des dieux il sort quand ?????

C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :