De la frêle limite qui sépare un vélo d’un déambulateur.


Je ne parlerai pas ici de ces sportifs franco-belges… et d’autres nationalités pour lesquels le mot « pot » ne signifie pas « bière », « apéro » mais shoot en cocktail.
Je parle d’un vélo, normal, un truc fait pour se déplacer, un vélo hollandais, et n’y voyez pas avec ma manie de parler de café et mon entrée en matière, allusion à quelque coffee shop que ce soit. Je parle d’un, ou j’écris à propos d’un engin à deux roues fait pour se déplacer en ville. La montagne ou les côtes, il ne connaît pas. Mes mollets non plus d’ailleurs, ils ont tendance à l’abandonner en bas. Malgré ses 18 vitesses (il paraît qu’il faut multiplier les vitesses de droite par les vitesses de gauche), il est relativement feignant et préfère longer les quais de la Seine. Alors je choisis mes lieux de shopping en fonction de mon deux-roues.
Je lui ai rattaché le panier avant de son prédécesseur, un truc que je pourrais retirer mais qu’on ne me volera pas pour la bonne raison qu’il n’a pas de poignée et est rouillé. Je lui ai offert une belle selle en gel -enfin je l’ai aussi offerte à mon postérieur-, une sonnette discrète, un rétroviseur que j’oublie la plupart du temps chez moi, une pompe en alu -ou plutôt le raccord de ladite pompe-, et… un panier arrière, qui se coince sur le porte-bagages. Quand je vais au supermarché, je traîne le panier arrière, histoire de ne pas trop remplir mon caddie, il faut raison garder.
Armé de ces deux paniers, je ne sais pas si mon vélo a fière allure, mais il me sert à transporter des trucs et des machins.
Hier, dans le panier arrière il y avait à la fois des œufs, des yaourts et pas mal de choses, aujourd’hui, le panier était plein quand j’ai voulu rentrer chez moi. Et alors là, sur le coup de 21h00, le coup de la roue carrée. Tous les cyclistes vous le diront, quand vous avez l’impression qu’une de vos roues ne tourne pas rond mais qu »elle est carrée, hexagonale, pentato je ne sais quoi-ale, ce n’est pas bon signe. Encore moins bon signe si vous n’avez pas de pompe à vélo sous la main.
J’étais en pleine ville, un endroit où les parkings sont plus courants que les pompes à essence. Retour à pieds assuré. Quand vous déplacez des choses lourdes, qu’il s’agisse de pommes de terre, de linge mouillé, de sacs de sables, de bouquins, vous préférez ne pas revenir à pieds. Ben je sais, sans vélo, je prenais le bus, ou le métro Avec un vélib je changeais de monture. Et là en maugréant, j’ai poussé mon vélo qui m’a servi de caddie. A part que c’est quand même moins sportif qu’un caddie. Ah je devais avoir l’air fine, avec mon phare avant clignotant sur les trottoirs ! Ah j’avais l’air futée ! Et franchement, d’habitude, quand on pousse un truc à deux roues sur lequel sont accrochés des paniers métalliques, ce n’est pas parce qu’on déambule en déambulateur ?

granny

Publié dans Sanariv kamwa. Étiquettes : , , , , . 3 Comments »

3 Réponses to “De la frêle limite qui sépare un vélo d’un déambulateur.”

  1. MissParamount Says:

    Mauvaise excuse, tu aurais pu juste éviter d’en parler une fois de plus, c’est tout.

    J'aime

  2. Lenny Says:

    Ben euh oui mais là je parlais de mon vélo, pas d’une raquette…Et ça doit être la seul objet que j’utilise qui puisse prêter à confusion… Et tu as le droit d’aimer le cyclisme !!!

    J'aime

  3. MissParamount Says:

    Y en a marre qu’on ne s’en prenne qu’aux cyclistes ! Tu penses vraiment que les autres sont tout propre et tout gentils ? Y compris les tennismen ? Et me dis pas que c’est juste une question de sujet, c’est faux.
    Voilà, moi aussi j’ai droit à mes coup de gueule.
    MissParamount qui aime le cyclisme !

    J'aime


C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :