De la tauromachie considérée comme de la littérature


Les membres du Conseil Constitutionnel viennent de rendre leur verdict.  La Corrida serait compatible avec le droit français.  Donc en France, on a le droit de torturer, de mettre à mort un animal à petit feu.  De pratiquer la vivisection, d’arracher les yeux d’autre chose que les pommes de terre. Tout ça n’a aucune importance. Nous sommes des âmes bêtement sensibles.

Et pour les humains ? Bientôt une révision de l’article 222-1 ?

Messieurs qu’on nomme sages, savez-vous réfléchir ?anti-corrida

Une Réponse to “De la tauromachie considérée comme de la littérature”

  1. professeurnimbus Says:

    Si je puis me permettre, le Conseil constitutionnel n’a jamais fait de la corrida une pratique constitutionnelle contrairement aux dires de nombreux journalistes, mais a seulement affirmé que la différence faite entre plusieurs régions dans l’application de certaines dispositions du Code pénal était conforme à la Constitution. Pour preuvre, la décision tant critiquée : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank/download/cc2012271qpc.pdf
    Inutile de s’inquiéter, donc !

    J'aime


C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :