20 mars : Norouz et macarons


Aujourd’hui nous sommes le 20 mars.
Depuis ce matin sur internet j’ai découvert que : c’était le premier jour du printemps et le Jour de l’an persan, le Norouz.
Une petite pensée à mes copines iraniennes de terminale, qui m’avaient fait découvrir cette tradition persane de mettre sur une même table des choses commençant par la même lettre. Je me souviens encore des lentilles germées, sur une table de camping, dans le petit appartement de Gentilly. C’était il y a longtemps. Mitra, Sonia, vos parents vous avaient envoyées en France passer votre bac pendant que c’était l’enfer chez vous. C’est à vous que j’ai pensé en lisant Persépolis de Marjane Satrapi, puis en allant voir le film d’animation qu’elle a tiré de ses BD, puisque vous avez eu un parcours similaire au sien. Puissiez-vous avoir eu autant de chance qu’elle. Puissiez-vous avoir la possibilité d’un jour lire ses lignes.
Mais aujourd’hui, c’est aussi la journée internationale du macaron et la journée internationale du conte.
Connaîtriez-vous un conte persan où, au printemps, on mange des macarons aux lentilles ? Personnellement non, mais je pense que l’on pourrait très certainement faire une pâte de lentilles en s’inspirant de la technique de pâte de haricots rouges asiatique -je vous recommande, pour les jours de shopping du côté de l’Opéra, les pancakes à la pâte de haricots rouges de « Mon panier d’Asie » ça vous rebooste jusqu’à la fin de la journée.
Pour ce qui est des macarons : pas de chance, on est dimanche. Pas le moindre macaronnier digne de ce nom ouvert à un kilomètre à la ronde. Et autant les pâtissiers et autres boulangers fermés habituellement le week-end (la majorité dans mon coin) ouvrent exceptionnellement pour la galette des rois autant là… rien, pas une ouverture exceptionnelle, même pas des tonnes de macarons depuis vendredi. Une misère. A ce propos, faisons un petit arrêt sur le macaron.
Mes premiers souvenirs de macarons remontent à mes années de lycée, puisqu’une boulangerie- pâtisserie proposant des macarons au chocolat d’au moins 8 cm de diamètre était le plus proche point pour aller grignoter quelque chose pendant les pauses. C’était je crois au même prix que le pain au chocolat, ou pas beaucoup plus onéreux. Mais ce n’était pas à la mode.
Pour avoir passé pas mal de semaines de stages à Nancy, nettement plus tard, j’avais bien entendu rapporté, en fin d’année seulement, les fameux macarons des sœurs Macaron. Les vendeuses m’en avaient choisi des frais, puisque c’était un vendredi et que je ne voyais mes collègues que le lundi. Il y a un effet de maturation du macaron. Dans cette boutique, le « pour manger tout de suite » a 3 ou 4 jours. Le macaron nancéen est plat, craquelé, et univalve et garanti amande et c’est tout. Il est également de grande taille, mais son prix n’a aucun rapport avec le pain au chocolat, et si j’avais attendu la fin d’année, c’était bien entendu tactique, puisque j’avais trop de collègues et des moyens financiers trop réduits pour en rapporter régulièrement. Mais ne vous inquiétez pas, ils ont eu droit aux macarons à la noisette d’une confiserie située en face de la gare qui avait un décor tellement ancien et sombre qu’on ne pouvait douter des qualités traditionnelles des douceurs qu’on y acquérait. Et puis, évidemment, j’ai rapporté des bergamotes, une confiserie dont je ne me lasserai sans doute jamais, même si sa rareté dans nos contrées franciliennes m’en a quelque peu éloignée.
Donc aujourd’hui, en pleine mode du macaron, c’est la journée internationale du macaron, et si j’aime à peu près tous les macarons, je crois que j’ai toujours une petite préférence pour ceux au goût d’amande plus prononcé. Quoique…

Et le conte, me direz-vous ? C’est une autre histoire….

C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :