Les rescapées du PSG


J’habite à Boulogne. Géographiquement, cette commune est bordée, au nord, par le bois et l’A13, à l’ouest et au sud, par la Seine, qui fait une boucle en aval de Paris, à l’est par une série d’équipements sportifs du Nord au Sud :Coubertin, Géo André (le Stade Français), le Parc des Princes (PSG), qui appartient au Qatar,Jean Bouin, refait il y a quelques années par Ricciotti, et Roland Garros, le temple du tennis.

Un seul de ces stades possède 50 000 places, et accueille des matches jusqu’à plusieurs fois par semaine, le Parc des Princes. Le spectateur du Parc des Princes se déplace beaucoup trop en voiture. Alors que le PAss Navigo est dézoné, il pourrait choisir de venir d’une lointaine banlieue en transports en commun. Que nenni ! Il embouteille, et se gare, au choix, sur les places handicapés, dans les coins de rue, perpendiculairement au trottoir (mais pas avec une Smart), bref n’importe comment. Durant toute la semaine, il fait attention, par peur des prunes, mais les matches ont lieu le dimanche et après 19h00, donc ils ne craignent plus le courroux des contractuels. J’ai même un jour vu une voiture de pompiers, pas celle avec la grande échelle, une ou 2 tailles de dessous, bloquée à un coin de rue, par les stationnements gênants. Le temps que les pompiers extraient leur voiture de ce piège, une vie était peut-être en jeu. Mais le supporter du PSG n’en a rien à battre.

Si à chaque match les villes de Boulogne et Paris payaient en heures supp des ASVP (agents de surveillance de la voie publique) pour verbaliser les voitures garées à l’arrache elles pourraient certainement augmenter les dotations à la culture ou au handisport, tout en diminuant les impôts locaux.
Et surtout, elle n’obligeraient pas leurs résidents habituels à aller se réfugier chez des amis ou à se résoudre à tourner jusqu’à ne plus avoir d’essence, ce qui va un tantinet à l’encontre de toute logique écologique.
Hier, retour de gym avec une de mes amies, après avoir erré, nous avons encore une fois (la troisième au minimum en 1 an je crois) demandé l’asile de l’autre côté de la Seine, plus loin du métro certes, mais surtout plus loin du Parc. Qu’elle soit ici publiquement remerciée pour cet hébergement allié à un repas, qui m’a permis de découvrir un fromage que je ne connaissais pas.Camembert pané
Evidemment, j’ai repris rien qu’avec le fromage l’ensemble des calories que j’avais éliminées à la gym, mais après tout, c’est la faute au PSG !

C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :