Il arrive aussi que….


Il y a presque sept ans maintenant, j’écrivais cet article Il arrive que parfois Et puis je ne l’ai jamais publié, ou plutôt je l’ai gardé en privé. C’était en 2012. On venait de m’apprendre une sale nouvelle, une histoire de crabe qui allait ronger l’œsophage de mon père. Finalement, deux ans plus tard, après maints examens, et nombre de visites d’oncologie en gériatrie, on m’a parlé d’une erreur de diagnostic. Mon père souffre d’autres calamités, que je ne raconterai pas ici, mais pas de cancer. Le mot est lâché. Dans ce post, je parlais de ma collègue Plume. Depuis je l’ai revue, ça allait bien, une vraie battante, et puis elle a pris sa retraite et je l’ai revue épisodiquement, toujours avec grand plaisir. Elle était toujours aussi légère, vive, pleine d’entrain.
Hier j’ai appris que son cancer a décidé de jouer les prolongations. Et même d’aller faire une visite à quelques organes qui ne lui avaient rien demandé. Plume est très mal. Et je suis bouleversée.
Parce que même si je n’ai pas choisi mon métier grâce à Plume, c’est son influence qui a probablement fait que je n’en ai pas changé au bout de six mois -ou 2 ans. Parce que si elle le faisait, c’est que tout n’était pas désespéré. Sans doute dois-je à son exemple une bonne partie de ma ténacité.
Plume ne mérite pas ça. Les malaises, les perfs, les drains, les calmants à de plus en plus haute dose. J’aimerais aller la voir, lui dire, mais je ne pense pas être capable de ne pas éclater en sanglots, et ce n’est pas de ça qu’elle a besoin. Elle a toujours été forte pour les autres.
Juste envie de dire que ce n’est pas juste, vraiment pas juste.
Si je t’ai baptisée « Plume » ici, c’est sans doute pour ta légèreté, mais aussi parce que tu es ce qu’on appelle une belle plume.J’ai toujours le petit bouquin, fin comme une plume, que tu m’as dédicacé « avec toute ton affection ». Plume, toi qui a toujours su rebondir sur les mots, si bien que finalement je me demande si tu n’as pas aussi influencé ma façon d’écrire, je te dédie cette définition du dictionnaire de l’Académie française, en ligne depuis quelques jours.

AFFECTION nom féminin
xiie siècle, au sens 2. Emprunté du latin affectio, « disposition de l’âme résultant d’une influence subie ».
1. Class. Mouvement de la sensibilité qui s’accompagne de plaisir ou de douleur. Des affections douces, déréglées. PHILOSOPHIE. Modification non durable du sujet. La colère est, selon Aristote, une affection de l’âme.
2. Attachement tendre, constant, durable pour une personne. Porter, montrer, témoigner de l’affection à quelqu’un. Il nous a souvent donné des marques d’affection. Avoir, éprouver de l’affection pour quelqu’un. Prendre une personne en affection, se prendre d’affection pour une personne, s’attacher à elle. Il a su gagner notre affection.
3. PATHOLOGIE. Altération de la santé, considérée dans ses symptômes. Affection aiguë, chronique. Le médecin a diagnostiqué une affection cardiaque.

Parfois on aimerait ne garder qu’un des sens d’un mot, Plume, ton affection (2), je la partage, Plume, ton affection (3) j’aimerais bien entendu qu’un coup de baguette magique l’emporte loin de toi. Seulement la magie n’existe pas, les miracles non plus, et on se prend la réalité en pleine tronche. La réalité a scanné tes récidives, suivi tes métastases. La réalité a des mots à double tranchant qui coupent comme des rasoirs. La réalité annonce que ta foutue maladie progresse, comme si elle allait recevoir les félicitations du jury. Non, ta maladie ne fait pas de progrès, elle fait tout ce qu’elle peut pour te bouffer. Et la médecine s’est encore faite prendre en traître. Bats-toi encore Plume, quelques semaines, même si tu sais qu’à la fin, c’est toujours le loup qui gagne sur la petite chèvre de Monsieur Seguin  « E piei lou matin, lou loup la mangé ».

Résultat de recherche d'images pour

C'est à vous !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :