La grenadille ou l’habit ne fait pas le moine


J’ai parlé il y a quelque temps ici https://lennystc.wordpress.com/?s=pitaya de la pitaya, un fruit superbe, rose vif à souhait, extraordinairement beau extérieurement… et assez décevant d’un côté gustatif. Avec la grenadille, c’est le contraire, ce fruit, vous l’avez sans doute vu ces jours-ci parmi les fruits de fêtes, au même titre que les lytchis en branches, les mangues, qu’on mange pourtant toute l’année… Extérieurement, la grenadille se présente comme ceci DSCF1586, ça pourrait ressembler à une passe-crassane à part que ce fruit a une coque, solide. Une sorte de coque, ligneuse qui renferme des pépins baignant dans une sorte de gélatine. Le tout marronnasse.

DSCF1587

La première fois que j’y ai goûté, il a vraiment fallu me convaincre que c’était bon avant que je me lance. Et là, c’est savoureux, acidulé et parfumé. N’essayez pas d’en faire manger à un enfant, vous risquez d’avoir un niet catégorique, ou sous une autre forme, jus, gâteau… éventuellement sous un autre nom. La grenadille, c’est une passiflore, en Amérique du Sud, dont elle est originaire, elle s’appelle maracuja. Celle-ci venait du Chili, quand l’écorce est brunâtre, elles viennent d’Australie et n’ont apparemment pas tout à fait le même goût.

Mais vous la connaissez surement sous un autre nom, celui de fruit de la passion.

Publié dans Ca se mange. Étiquettes : , . 3 Comments »

Le fruit du dragon


Je voulais juste vous montrer un truc, un fruit superbe, il s’appelle en français fruit du dragon, est originaire d’Amérique centrale, probablement du Mexique mais on n’en est pas tout à fait sur et se cultive de façon intensive au Vietnam où il aurait été importé par les français au XIXe siècle. C’est pourquoi j’en ai vu dans les épiceries du 13eme. Le vrai nom est pitaya ou pitahaya. Et ça pousse sur un cactus épiphyte -donc qui pousse sur une autre plante, mais je n’ai pas encore trouvé quelle plante – et en particulier, ça pousse sur l’Hylocerus undatus (blanc à l’intérieur) ou polyrhizus (rose vif) . Voilà pour la partie historico scientifique.

J’ignore si on peut distinguer de l’extérieur la couleur interne du fruit, j’en avais vu des blancs, celui que j’ai acheté , sur le marché, chez un marchand de fruits et légumes pas du tout asiatique, était rose.

DSCF1497

et coupé DSCF1519

L’intérêt, eh bien, il faut l’avouer, il est surtout esthétique. Ce qui se rapprocherait le plus, c’est le kiwi, mais en plus subtil pour être sympa.

Ca partage avec le kiwi un nombre incalculable de petites graines. Ça se mange à la cuiller dans la peau, et, comme le kiwi, c’est riche en vitamines (en version intérieur blanc), le rouge étant riche en antyoxydants. En bref, n’hésitez pas à l’utiliser pour une déco asiatique, ou pour un anniversaire de petite fille aimant le rose. On peut mêmle en faire du jus. Je n’ai pas essayé.

%d blogueurs aiment cette page :