MUCC Concert à l’Elysée Montmartre


Ce dimanche, c’est vers l’Elysée Montmartre que mes oreilles m’ont attirées -with the little help of a friend, il faut dire- L’Elysée Montmartre, ça a été une salle mythique de combats de boxe, dans les années… euh enfin ceux qui aiment la boxe le savent, mais c’est une vieille salle du XIXe. avec quelques macarons grimaçants aux plafonds.
Macarons que nous avons eu le temps d’admirer à loisir. Sur les billets, le concert était prévu pour 18h30. Sur le site, ce n’était que l’ouverture des portes, et concert à 19h00. Là 20h00, c’était juste histoire de ne garder que les plus motivés.
MUCC, pour tout ceux qui ne connaissaient pas, et en novembre j’en faisais partie, d’où la little help of my friends est un groupe de jrock censé être un groupe de hardrock. Ce que j’avais entendu -entre la mi-novembre et le moment où j’avais décidé de venir voir ce que ce concert donnait, m’avait quelque peu rassuré sur le côté hard rock. Tout est relatif allez-vous me dire ? Que nenni, il y a bien au Japon dse groupes qui éructent, qui saturent le son tellement au maximum que vous vous demandez s’il y a autre chose qu’une batterie dans le groupe, bref, ce que tout un chacun connaît sous le nom de hard rock, metal, etc. et que j’ai un tantinet de mal à supporter plus de cing minutes. Et ça tombait bien. MUCC -qui s’appelle MUCC, dixit wikipedia anglais d’après le nom d’un personnage d’émission enfantine- imaginez Casimir, ou Nounours, vous comprenez pourquoi je suis sceptique ? D’autant plus que mukku, abrégé en MUCC veut dire…. 69. Un peu plus crédible, non ?

MUCC in live

Quelle que soit l’origine du nom, MUCC est un bon groupe de rock. Si vous avez envie d’écouter, je vous laisse chercher, par ici par exemple deezer.J’ai fait deux petites captures. Pas vraiment non plus représentatives, mais vous savez ce que c’est, on filme en général au moment où ça se calme un peu devant, sinon, pour voir des bras et des têtes qui sautent devant l’objectif, ça vaut pas le coup de prendre de la place sur la mémoire et la batterie.
Voilà donc quelques petits souvenirs pour ceux qui y étaient, quelques regrets pour les autres

MUCC à l'Elysée Montmartre2
envoyé par lenny84. – Clip, interview et concert.

Et puis, pendant que j’y suis

Publié dans Musique. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

Comment je peux être une catastrophe internationale


Internationale parce qu’il s’agissait d’un concert de j-rock (rock japonais). Catastrophe parce que… Misss Paramount l’a raconté mieux que moi, mais elle est bien trop gentille. Sans doute pour ça que je fais encore partie de ses  amies depuis… une dizaine d’années.

Donc elle m’avait convaincue d’aller hier à un concert des Abingdon boys school. -c’est le groupe de Takanori Nishikawa -de TM Revolution. Pourquoi Abingdon Boys school eh bien en référence à l’école britannique où les membres de Radiohead ont étudié. C »était la première fois qu’ils venaient en France.
DSCF1487
J’avais pris les billets, il y a quelque temps déjà, et j’étais passée les récupérer samedi dernier. Rien que de très normal. Alors que nous devisions sur msn – je sais il y a des synonymes, taper une causette, chatter… mais j’ai un faible pour deviser, on ne se refait pas, c’est délicieusement suranné, et de toute façon dans 10 ans, chatter sera également suranné. Et puis je déteste ce verbe, ce mot qui m’a donné tant de fil à retordre alors que je travaillais sur les chats, les bêtes à quatre pattes, qui ont des moustaches, font miaou et griffent. de temps en temps. Tapez donc chat sur google, même en 2001, vous auriez vite compris vote malheur. A l’époque, souvenez-vous, quand on voulait deux mots dans la même page, il fallait écrire en toute lettres et en majuscules « AND » ou « ET », je ne me souviens déjà plus trop, ou « + »suivant les moteurs de recherche. Souvenez-vous, yahoo était un annuaire et non un moteur de recherche. Souvenez-vous, on utilisait les uns après les autres lycos, voila et les deux déjà cités. Donc bref, quand on cherche tout sur le félidé, on trouve tout sur le bavardage. Voyons le bon côté des choses, ça m’a fait travailler mon anglais, -cat- mon allemand -Katze- et même j’avais essayé de comprendre aux gatto italien. Allez, puisque je suis lancée sur les félidés, si vous connaissez le nom chinois des chats, mettez-le en com. Indice : mot chinois connu dans le monde entier.  Mais revenons à nos Abingdon.

Donc, alors que nous devisions sur msn avec misss paramount, je lui demande si elle ne pouvait pas passer à la maison parce que j’avais besoin de son aide cet après-midi. Avant ou après le concert me répond-elle ? Ce serait peut-être mieux après. Pour une question de lumière naturelle, non, lui réponds-je -oui, je sais, ce n’est pas beau lui réponge, alors si vous préférez, lui rétorqué-je -, je préférerais  avant le concert.  Petite inquiétude de sa part puisqu’elle avait l’intention de faire deux trois choses, entre autres déjeuner, et elle me demande l’heure du concert, histoire de savoir à quelle heure nous devions partir.  Comme j’avais sorti les billets de mon sac dimanche soir, histoire de ne pas les perdre-, je les attrape, ouvre la pochette d’un agitateur bien connu, prends mes lunettes, que j’installe sur mon nez et surtout devant mes yeux et… lui annonce 17h00. Pas 5 h00, 17h00, ce que je venais de voir.

Bizarrement, Misss Paramount, qui avait vu l’annonce du concert, puisque c’est elle qui m’en avait parlé, mais qui c’était plus tôt. Que nenni lui affirmé-je, -plus exactement j’ai du taper « ben non »- c’est bien assez tôt comme ça. Et pour en rajouter une couche, je lui sors que jamais, au grand jamais, je ne mets les pieds au théâtre par exemple à … 15h00. Il y a des baffes qui se perdent. Et des tonnes même.

Donc, elle passe, sniffe mes thés, qui parait-il sont à base de thé vert-, m’aide pour plein de trucs, prend un café, et nous papotons. Il était tôt, il faisait froid. Elle sort d’une bonne crève, pas la peine qu’on soit deux malades demain décrété-je, on ne part pas trop tôt. Et puis, illumination, elle me demande s’il y a une première partie. Euh ben … je sais pas.  donc je sors les billets, que j’avais remis dans mon sac entre temps. Il était 15h30. Elle jette un coup d’oeil, un seul, et pousse un cri. Le concert était à 15h00…

Je peux vous dire que j’ai attrapé le premier gilet que j’ai trouvé, sauté dans mes botte, et que nous sommes parties sans que je vérifie toutes les lumières. On s’est jetées dans le métro. Elle avait beau dire qu’il n’y avait pas mort d’homme, on me ferait ça, moi je crois que j’en voudrais très longtemps à la catastrophe en question. Au moins une semaine. Et ça c’est la dose pour mes meilleurs amis.  Les autres… pas grave, je ne vais pas au concert avec n’importe qui après tout.

Pour la description du concert, je vous renvoie à son blog, ici http://misssparamount.livejournal.com/2581.html pour les autres photos aussi d’ailleurs.

%d blogueurs aiment cette page :