Quand les oeufs ont des noms bizarres


  • Ce matin, j’ai testé les schotch eggs. Non il ne s’agit pas d’oeufs au whisky mais d’oeufs apparemment recouverts de chapelure. Ignorant tout de ce plat typiquement écossais, j’avoue que j’espérais un oeuf à jaune moelleux, entre poché et mollet. En fait il s’agit d’un oeuf dur. 
    Quant à la couche de chapelure, je ne sais pas trop si elle recouvre une couche de chair à saucisse ou si les deux sont mélangées. La seule chose que je peux dire c’est que malgré le café noir et les deux grands verres de jus d’orange le tout m’a semblé assez gras et indigeste. Goûteux, parfumé mais gras tendance saindoux. Une longue marche dans une lande renplie de bruyère s’imposait peut-être ensuite mais voilà je n’avais pas pris cette option ce dimanche. 
  • Tout ça m’a fait penser aux noms bizares de la cuisine à base d’oeufs. Premier plat -mauvais jeu de mot-  : les oeufs sur le plat. Ceux-là je les fait dans (et non sur) une poële (et non un plat).  
  • Les oeufs Benedicte -mais qui est cette Benedicte   (ou ce Benedict, l’orthographe me semble varier. Ceux-là il me semble qu’on ne les croise que dans les romans anglais. 
  • Quant aux oeufs de 100 ans si j’en ai vu et photographié, j’avoue que leur nom ne parle pas en leur faveur. Mais le pire c’est sans doute la recette. Elevée dans une civilisatiin de l’oeuf frais j’avoue avoir quelque difficulté à imaginer qu’on puisse manger des oeufs ayant traîné dans la cendre sans pour autant être cuits et remarquables par leur odeur. Berk berk berk. Je crois que je préférerais encore la plupart des insectes -qui sont après tout des cousins des crevettes et autres écrevisses. oeufs de 100 ansAppétissant, non  ? 
Publié dans Ca se mange. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Qui de l’oeuf ou du chocolat ?


On s’est longtemps demandé qui de l’œuf ou de la poule était le premier. Mais qui de l’œuf ou du chocolat ? Mmmm ?

Prenez un œuf en métal signé d’un grand restaurant de la rue de Royale qui a inspiré Feydeau -non, je ne cite pas de marque…. l’œuf est en métal et contient des bonbons de chocolat noir.

Prenez une fondue de chocolat, enfin quand je dis fondue, c’est plutôt fan qu’il faudrait dire, puisqu’il s’agit de moi et que je peux être fondue de bien des choses mais que si je vous dis que je suis fondue de fromage, de Savoie, de chocolat, vous allez me prendre pour un caquelon.

Donc prenez une fan de chocolat et un œuf en métal. La fan de choco a ouvert l’œuf mais comme elle avait plein de choses à manger elle n’avait pas encore attaqué. Mais là elle -enfin moi- se décide à l’ouvrir -l’œuf- et… n’y arrive pas. Comme elle -enfin moi- voulait offrir un choco à son père avec le café, le père en question tente d’ouvrir l’œuf, mais pas plus doué, et pire, avant d’avoir eu le temps de dire ouf, il donne un coup de poing sur l’œuf pour le fermer encore plus. Coincé de chez coincé. Donc ce soir j’admire un œuf dans lequel le chocolat va bientôt se mettre à fondre étant donné la chaleur estivale qui règne à Pâques -ben oui, même si on est au printemps, la chaleur n’est pas printanière, m’sieurs dames, 25°C c’est l’été ou je m’y connais pas. Enfermé dans sa coque métallique, le chocolat va lentement se détériore, que c’est une vraie calamité. Alors quand on collectionne les œufs -je signale aux généreux donateurs qu’il me manque justement ne serait-ce qu’un œuf Fabergé dans ma collection…- pas les vrais bien sur, les en toute matière, et qu’on est totalement accro au chocolat, se pose la douloureuse question : qui de l’œuf ou du chocolat ???

Faut-il se calquer sur « on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs »‘ et récupérer les bonbons ? Faut-il admirer l’objet et se priver du choco ???

Tout cela est en train de me traumatiser totalement, et je sens que je ne vais pas réussir à dormir !!!! Vous trouvez pas que c’est carrément injuste, vous ????

Calimero

Publié dans Sanariv kamwa. Étiquettes : , . Leave a Comment »

Idée culinaire au départ transparente


Les verrines, on en use, on en abuse -non, même pas. On les sort pour les amuse-bouche, les jolies entrées, les desserts multicolores. J’aime leur côté transparent et depuis longtemps je voulais tester l’agar-agar en verrines. Je n’avais d’ailleurs aucunement testé l’agar-agar. Donc, pour Pâques, j’ai eu l’idée de créer, le poussin de Pâques en verrine. Au départ, un bouquin sur les bentos (Kawaii bentos), de l’agar-agar, et des œufs de caille que j’avais au départ achetés pour mon bento de printemps et que j’ai abandonnés en route, pour cause de manque de place. J’ai ajouté au poussin en question un morceau de coquille sur la tête, façon Calimero, l’ai posé sur un nid de mini pois gourmands, cuits à la vapeur au micro-ondes -dans une papillote en silicone, une demi-tomate cerise, pour poser le poussin, et un poussin avec les yeux en graines de lin et le bec en poivron jaune
Et puis, je me suis lancée dans l’agar-agar -jamais testé jusque-là. Donc, pour le repas pascal, un peu de sel, et une décoction de menthe, un remplissage à la seringue et… aucun goût et une allure de vieil étang. Mais j’ai récidivé, et dès le lendemain, avec l’aide d’une amie qui sait très bien manier l’agar-agar et ne le laisse pas 10 minutes sur le feu -à éviter- et l’idée d’ajouter un peu d’alcool. Ca a été ce que j’ai trouvé de plus susceptible de cuire dans mes placards, et qui devait apporter une jolie couleur ambrée, j’ai nommé le Grand Marnier.
Beaucoup plus de sel que la veille toujours le remplissage à la seringue, mais ça n’a pas évité que le poussin paraisse noyé dans des eaux saumâtres. L’agar-agar a capturé le sucre du Grand Marnier, et s’est troublé. Je réessaierais bien à la vodka, mais je doute beaucoup plus du goût…
Vous qui passez sur ce blog, et qui auriez dse idées de déco-cuisine aussi baroques que moi, sachez que la technique n’est pas au point. Evitez en tout cas les alcools sucrés, colorés…. mais si vous avez réussi quelque chose dans les mêmes « eaux » -pauvre poussin noyé- n’hésitez pas à me faire part de votre technique. Enfin voilà mes essais de faceVerrine poussin
et du dessus vous comprenez pourquoi je parle de poussin noyé ???

%d blogueurs aiment cette page :